Skip to content

Les monopoles et le pouvoir

Les produits agricoles locaux ne permettent pas de gagner beaucoup d’argent, leur production est trop coûteuse. Le profit des aliments commercialisés à l’échelle internationale se fait sur la masse. Celle-ci est produite de manière industrielle, au détriment de la biodiversité, du bien-être animal, de l’environnement et des travailleuses et travailleurs.
Les multinationales ont balayé toutes les frontières. Elles pratiquent le lobbying pour dominer les gouvernements, les marchés et les organisations internationales. Une poignée d’entreprises détient le monopole: elles sont quatre à contrôler l’industrie internationale des semences, deux dans le domaine de la génétique du poulet, dix dans l’industrie internationale de la viande (welthungerhilfe.de↵) et dix dans le commerce alimentaire mondial (focus.de↵).
Les «Green New Deals» (pactes verts) évoqués ces derniers temps pourraient encore accroître leur pouvoir.

Aucun résultat.